Reconstitution historique 2022

Reconstitution historique 2022

Deux jours à Theys en 1282

Samedi 9 et dimanche 10 juillet 2022

L’année 2022 marque les 740 ans de la prise de pouvoir du comte de Genève sur la seigneurie de Theys. Cette année-là, le Châtel de Theys, fleuron patrimonial de la commune, était en construction.

L’association Theys Patrimoine, en collaboration avec la mairie de Theys et avec le soutien de l’Espace Belledonne (fonds européens FEADER), de la Communauté de communes « Le Grésivaudan » et du Département de l’Isère a proposé de plonger le public durant deux jours dans cette époque passionnante.

Ce pari de jouer la carte de la qualité et de la diffusion directe des savoirs et savoir-faire a été une véritable réussite avec plus de 2500 visiteurs venant de tout le Grésivaudan, mais aussi des départements voisins.

UN CAMPEMENT HISTORIQUE

Pour recréer ce moment marquant de l’histoire du Grésivaudan, trois troupes spécialisées dans la reconstitution historique du XIIIe siècle se sont réunies et ont monté leur campement dans le parc Jail de Theys. De Gueules et d’Argent, Curia Henricus V et Terra Rubea sont des troupes très exigeantes dans la précision de leur reconstitution et qui ont permis aux visiteurs de plonger dans la vie d’une troupe de soldats en campagne au XIIIe siècle.

DES ARTISANS AUX SAVOIR-FAIRE ANCIENS

Des artisans dans leurs échoppes ont montré au public leur savoir-faire. Chacun a pu se rendre compte de leurs connaissances approfondies dans leurs domaines de compétences. Le public a pu admirer la finesse de la pratique d’un forgeron, d’une vannière, d’un batteur d’armures, d’un orfèvre, d’un tourneur de bois, d’une tisserande, de ciriers, de fabricant d’arcs, d’un enlumineur mais aussi écouter les explications d’un maître d’œuvre et d’un couple de médecins.

UNE ECHOPPE TENUE PAR LES BÉNÉVOLES

Les bénévoles de Theys Patrimoine avaient eux aussi monté une échoppe pour dévoiler le travail de la teinture, du tissage, et du travail du tissu en général.

TROIS EXPOSITIONS

Les visiteurs pouvaient également approfondir leurs connaissances de l’univers médiéval grâce à trois expositions. La première concernait le costume du XIIIe siècle. Grâce à des mannequins vêtus d’habits confectionnés par la section couture de Theys Patrimoine, des explications étaient données sur les différentes pièces du vêtement. Une deuxième exposition mettait en lien des enluminures médiévales avec des objets encore utilisés dans la première moitié du XXe siècle dans nos campagnes, afin de souligner la continuité entre ces deux époques. Enfin, le public pouvait découvrir au rez-de-chaussée du château Jail le Châtel de Theys et ses peintures murales représentant l’histoire de Perceval, grâce à une série de photographie des médaillons historiés et des panneaux explicatifs.

DES CONFÉRENCES TOUS PUBLICS

Les deux journées étaient ponctuées de conférences qui ont passionné le public. Nos conférenciers ont évoqué la forge en double acier, l’histoire du bouclier et la réception de la figure du chevalier à l’époque moderne.

UNE TABLE RONDE

La journée du samedi s’est achevée par une table ronde très conviviale qui a permis aux reconstituteurs de discuter devant le public des enjeux de la reconstitution historique et de la place de leurs recherches vis-à-vis de la recherche universitaire et du monde de la conservation. La conclusion de ce débat a été de dire qu’il faudrait valoriser davantage les échanges entre personnes de savoir issues de différents milieux. Nous espérons que le projet du Châtel de Theys permettra de favoriser de de tels échanges.

UNE TOMBOLA EXCEPTIONNELLE

La journée du dimanche s’est conclue par une tombola mettant en jeu une magnifique reconstitution du bouclier des comtes de Genève réalisée par Dominique Humbert. (voir l’article sur notre blog)

DES BÉNÉVOLES COSTUMÉS

Les bénévoles ont réalisé leurs propres costumes du XIIIe siècle avec les tissus de l’époque (laine et lin) et des ceintures faites de galons tissés aux cartes par Émilie Landré (Les Galons de Guillemette).