Il y a un an, la commune de Montbonnot donnait l’exemple en préférant le Châtel de Theys à Notre-Dame de Paris

Il y a un an, la commune de Montbonnot donnait l’exemple en préférant le Châtel de Theys à Notre-Dame de Paris

À Montbonnot, depuis que monsieur Béguery est à la tête de la mairie, le conseil municipal a pris l’excellente et très philanthropique habitude de venir en aide aux victimes d’accidents majeurs. Il est ainsi intervenu, entre autres, lors du tremblement de terre de 2010 en Haïti, ou encore après le tsunami de 2011 au Japon.

En 2019, c’était bien entendu l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui avait retenu leur attention. Cependant, devant l’affluence extraordinaire des sommes rassemblées en quelques jours, Dominique Bonnet, maire adjoint, a tout de suite posé la question de la pertinence d’un don supplémentaire à une cause qui semblait déjà largement soutenue.

Or tous les monuments historiques de France n’ont pas la chance d’avoir à leur chevet de si riches mécènes que Notre-Dame ! C’est pourquoi le conseil municipal de Montbonnot a décidé qu’il serait bien plus utile de venir en aide à un fleuron du patrimoine local. C’est ainsi que le Châtel de Theys a rapidement été choisi pour recevoir un don de 2 000 €. Il s’agit là d’un apport important à l’échelle des travaux à réaliser dans cette maison forte, alors qu’il n’aurait représenté qu’une goûte d’eau dans l’immensité des sommes nécessaires à la restauration de la cathédrale parisienne.

Afin de les remercier de leur générosité, Régine Millet, maire de Theys et Térence Le Deschault de Monredon, conseiller pour le patrimoine, ont accueilli Monsieur le Maire et quelques-uns de ses adjoints pour une visite privée du Châtel (lequel n’est pas encore ouvert au public). Après deux heures d’immersion dans un Moyen Âge merveilleux, peuplé de chevaliers et de nobles dames, les conseillers présents n’ont visiblement pas regretté d’avoir engagé leur municipalité dans le soutien d’un site aussi fortement évocateur que le Châtel !

Espérons que le geste de nos bienveillants voisins et mécènes serve d’exemple à d’autres communes soucieuses de sauver le patrimoine isérois !

Une réflexion au sujet de « Il y a un an, la commune de Montbonnot donnait l’exemple en préférant le Châtel de Theys à Notre-Dame de Paris »

Laisser un commentaire